PASSIONMIEL

PASSIONMIEL

Forum Pour tous les Passionnés des Abeilles, des Ruches et du Miel
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Mots-clés
Derniers sujets
» Présentation
Sam 16 Sep - 9:34 par Parfite68

» La ruche CLAERR ou l'Alsacienne couchée en divisible
Ven 16 Juin - 7:01 par Admin

» Démarrage de printemps
Mer 5 Avr - 8:52 par Admin

» traitement varroa
Dim 8 Jan - 11:15 par Admin

» merveille de la pollinisation
Mer 7 Sep - 10:31 par Admin

» VVN et pièges électriques
Mer 31 Aoû - 17:25 par Admin

» récolte de miel 2016
Mer 31 Aoû - 13:54 par DO/06

» jacky.76 présentation
Jeu 18 Aoû - 11:50 par Admin

» ici vous pouvez vous présenter
Mer 3 Aoû - 10:20 par ALAN246

Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
CalendrierCalendrier
Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Facebook Suivre Forumactif sur Twitter Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Pinterest


Partagez | 
 

 propolis et ses dérivés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 217
Date d'inscription : 15/12/2014

MessageSujet: propolis et ses dérivés   Jeu 18 Déc - 11:28

pour parler de la propolis, de ses bienfaits, de ses dérivés, la vente, la récolte etc..
Revenir en haut Aller en bas
http://passionmiel.forumactif.org
DO/06
MODERATEUR
avatar

Messages : 282
Date d'inscription : 15/12/2014
Age : 52
Localisation : Le Bar sur Loup

MessageSujet: Propolis et sirop de nourrissement   Sam 20 Déc - 12:50

Bonjour à tous ,
cette année , je vais récolter de la propolis qui me servira (une fois transformé )à l'ajouter au sirop de nourrissement
comme certains apis l'utilise en france et en Argentine contre le varroa et maladies du couvain .
Les détracteurs disent que la présence de propolis dans la colonie a toujours été là et que ça ne sert à rien , ils oublient
qu'elle n'est pas dans le bol alimentaire de l'abeille contrairement à ce protocole qui permet de le faire ingérer via le sirop
et qui se trouve donc distribué dans la nourriture des larves par les nourrices .
Ces apis qui utilisent cette méthode sont quand même pour certains , des éleveurs pros ayant des colonies par centaines et expliquent , pour la majorité d'entre eux , ne plus rien utiliser d'autre , à suivre ...
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Messages : 217
Date d'inscription : 15/12/2014

MessageSujet: Re: propolis et ses dérivés   Sam 20 Déc - 13:07

ça c'est intéressant comme méthode; d'incorporer de la propolis dans le sirop.
moi ça m'intéresse.
tu as les proportions etc..?
tu sais les détracteurs sont souvent des gens pas bien dans leur baskett et donc tout est noir et rien ne va.
Revenir en haut Aller en bas
http://passionmiel.forumactif.org
DO/06
MODERATEUR
avatar

Messages : 282
Date d'inscription : 15/12/2014
Age : 52
Localisation : Le Bar sur Loup

MessageSujet: Re: propolis et ses dérivés   Sam 20 Déc - 13:17

Je n'ai pas encore la recette détaillé mais dès que je l'ai , je la post .
Il y a aussi l'argent colloïdale qui serait super contre les maladies des abeilles (pour nous aussi ).
Je vois à tous ça et je ferai passer l'info .
Revenir en haut Aller en bas
RHINAUER

avatar

Messages : 161
Date d'inscription : 19/12/2014
Age : 72
Localisation : Rhinau Alsace

MessageSujet: Re: propolis et ses dérivés   Sam 20 Déc - 22:22

J'ai trouvé le mélange avec de l'alcool à 70° sur internet.
Le problème c'est qu'en donnant de l'alcool aux abeilles, ça les rends pillardes !
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Messages : 217
Date d'inscription : 15/12/2014

MessageSujet: Re: propolis et ses dérivés   Sam 20 Déc - 22:29

et faire un macérat? c'est avec de l'huile je crois?
Revenir en haut Aller en bas
http://passionmiel.forumactif.org
RHINAUER

avatar

Messages : 161
Date d'inscription : 19/12/2014
Age : 72
Localisation : Rhinau Alsace

MessageSujet: Re: propolis et ses dérivés   Dim 21 Déc - 9:12

Je ne sais pas, mais au hasard d'une recherche plus poussée !
Revenir en haut Aller en bas
DO/06
MODERATEUR
avatar

Messages : 282
Date d'inscription : 15/12/2014
Age : 52
Localisation : Le Bar sur Loup

MessageSujet: Re: propolis et ses dérivés   Dim 21 Déc - 10:51

Bonjour à vous ,
L'alcool n'a pas l'air d'être un soucis dans cette méthode , la quantité de propolis à mettre dans le sirop n'est pas très importante , de plus l'alcool s'évapore assez vite .
Pour la teinture mère , on peut une fois la préparation faite , laissé à l'air libre pour obtenir la concentration voulue donc moins d'alcool .
Il faut que je regarde dans Info reines si il y a les dosages .
Revenir en haut Aller en bas
DO/06
MODERATEUR
avatar

Messages : 282
Date d'inscription : 15/12/2014
Age : 52
Localisation : Le Bar sur Loup

MessageSujet: Re: propolis et ses dérivés   Lun 22 Déc - 10:17

J’ai reçu récemment un document qui
relate l’expérience d’Apiculteurs
Argentins qui ont utilisé un traitement à
base de Propolis pour lutter contre la
Loque Américaine et qui s’est avéré
efficace également contre Varroa.
Je vous livre la traduction que j’en ai
faite.
****
En 1993 des apiculteurs Argentins de
« General Alvear » de Mendoza, en
présence d’une infection de Loque
Américaine, ont essayé de soigner les
abeilles avec du sirop dans lequel ils ont
incorporé de la propolis. Cela a donné de
très bons résultats et ils ont constaté, en
même temps, une très nette diminution de
l’infestation de Varroa. Ils ont continué
leurs traitements, et ont observé que ce
phénomène se répétait. Depuis leurs
ruches n’ont plus reçu aucun traitement
chimique (au grand dam des fabricants de
produits de traitement), et elles se
trouvent dans un état sanitaire plus que
très satisfaisant, et le miel qu’elles
produisent n’a plus aucune trace de
produits chimiques.
Ce travail n’a jamais été mené avec une
rigueur scientifique. Mais, en fin de
compte pourquoi donc le faire, les
résultats étaient d’une telle évidence, que
cela serait revenu à essayer de démontrer
que le soleil se lève chaque jour à l’est et
se couche à l’ouest
Aujourd’hui, plusieurs dizaines de milliers
de ruches ont été traitées de cette façon
et avec de très bons résultats. Donc ce
n’est pas le fait du hasard ni d’un coup de
chance.
Ils ont utilisé de la propolis de production
locale pour faire les extraits, à raison de
200 g dans un litre d’alcool à 96 °, ils l’ont
bien laissé macérer, l’ont filtré, et ont
préparé un mélange de sirop à 10 %
d’extrait alcoolique de propolis.
Ils donnent 50 ml de ce sirop à chaque
ruche sur 1 corps Langstroth, la moitié
pour une ruchette, et le double pour une
ruche sur 2 corps Langstroth. Les
traitements se font sur trois semaines, à
raison d’un traitement par semaine, par
exemple trois samedis de suite, comme
un traitement pour la loque.
Ils ont également observé que s’ils
augmentaient la dose de propolis, cela
inhibait la ponte de la reine. Mais à la
dose indiquée plus haut cela stimulait au
contraire la ponte.
Les détracteurs disent que toutes les
ruches ont de la propolis et que cela n’est
qu’affabulations. Ils doivent ignorer que la
propolis n’entre pas dans le bol
alimentaire des larves. Dans le cas
présent on force les abeilles à la
consommer en leur en distribuant dans le
sirop, et les nourrices en incorporent dans
l’alimentation des larves. De même en
sécrétant de la Gelée Royale les
nourrices y incorporent de faibles doses
de propolis.
1En fin de compte croira qui voudra. Pour
nous les résultats sont là. Après toutes
ces années de pratique, les ruches sont
dans un état sanitaire plus que bon, à la
grande satisfaction des apiculteurs.
Depuis des scientifiques étrangers se sont
intéressés à cette méthode de traitement,
et reconnaissent les bienfaits qu’elle
apporte. Mais il faut remercier les
apiculteurs de « General Alvear » et
surtout Manuel Portas pour tout le travail
qu’ils ont accompli pour mettre au point
cette méthode de traitement.
Pourquoi diable utiliser la vaseline, les
produits systémiques, les huiles
essentielles, et autres… Donnons aux
abeilles des choses qui leur fassent
retrouver la santé et utilisons des moyens
qui sont à notre portée, et de surcroit plus
efficaces, plus économiques et plus
disponibles que les produits que l’on veut
nous vendre.
Celui qui veut essayer d’autres procédés
nouveaux est libre de le faire, mais
rappelons-nous bien de ce que disaient
mes anciens : « S’il y a quelque chose de
bon qui a fait ses preuves, n’hésitez pas à
le copier».
Julio C. Diaz
****
Il est évident que c’est une information
très intéressante, d’une part pour
traiter contre la Loque, puisqu’ils disent
avoir de bons résultats. D’autre part
pour assainir les ruches contre Varroa.
Pas sûr qu’avec les PSE que l’on nous
a imposés, cette méthode de lutte
simple et très économique ait l’aval
des autorités sanitaires compétentes.
On n’a pas besoin de PSE pour
utiliser des produits aussi naturels qui
pourtant ont l’air de donner de très
bons résultats.
Toutefois, je pense qu’il convient de
faire une petite réserve sur la façon
dont ils ont procédé.
En effet, ils font leurs extraits
alcooliques de Propolis avec de l’alcool
à 96°. Or, dans les écrits du Dr
Donnadieu, concernant l’Apithérapie,
et lors de ses conférences il préconise
de faire les extraits de propolis avec de
l’alcool à 70° pour profiter des matières
intéressantes solubles dans l’eau, qui
ne seraient pas présentes dans l’extrait
fait avec des alcools à 90° ou 96°.
Cette recommandation est également
faite par Madame Françoise Sauvager
lors de ses conférences, et également
par Patrice Percie du Sert.
Donc à retenir.
Il faudra faire les rapports de doses de
sirop à distribuer suivant chaque
modèle de ruche que nous utilisons.
Par exemple pour une Dadant 10
cadres, 60/65 ml de sirop, pour une 12
cadres 72/78 ml, et ainsi de suite
A mon avis, que les apiculteurs avertis
fassent des essais cela ne portera pas
à conséquences. Mais il serait bon que
les distributeurs de sirop se mettent à
2offrir un sirop tout préparé, avec la
bonne dose d’extrait déjà incorporée. Il
n’en faut pas des grandes quantités et
cela devrait être assez économique.
Cela évitera bien des surprises aux
bricoleurs non avertis. Car il est bien
dit qu’une dose de propolis un peu trop
forte bloquait la ponte de la reine, alors
que la juste dose au contraire stimulait
la ponte.
Croisons les doigts pour que personne
ne ponde un texte qui viendrait nous
interdire ce procédé de traitement.
Jacques Kemp
Revenir en haut Aller en bas
RHINAUER

avatar

Messages : 161
Date d'inscription : 19/12/2014
Age : 72
Localisation : Rhinau Alsace

MessageSujet: Re: propolis et ses dérivés   Lun 22 Déc - 13:49

Merci, super intéressant, je vais faire le ration pour mes ruches, par rapport à la surface des cadres pour ne pas trop me tromper sur le dosage.
Revenir en haut Aller en bas
DO/06
MODERATEUR
avatar

Messages : 282
Date d'inscription : 15/12/2014
Age : 52
Localisation : Le Bar sur Loup

MessageSujet: Re: propolis et ses dérivés   Lun 22 Déc - 14:51

Salut ,
je vais continuer mes recherches , j'avais lu d'autres articles et j'ai l'impression que la formule était différente .
Le problème est qu'il faudrait tester sans autres traitements pour être sûr du résultat , peut être tôt en saison sur les essaims de l'année ou sur colonies n'étant pas prévus en production ?
Imaginez traiter les abeilles avec leurs propres médocs , quel plaisir .......
Revenir en haut Aller en bas
RHINAUER

avatar

Messages : 161
Date d'inscription : 19/12/2014
Age : 72
Localisation : Rhinau Alsace

MessageSujet: Re: propolis et ses dérivés   Lun 22 Déc - 18:24

Un petit conseil pour nous, mettre tous ces documents dans un fichier WORD pour les avoirs sous la main.
Revenir en haut Aller en bas
DO/06
MODERATEUR
avatar

Messages : 282
Date d'inscription : 15/12/2014
Age : 52
Localisation : Le Bar sur Loup

MessageSujet: Re: propolis et ses dérivés   Mar 23 Déc - 11:29

D'accord avec toi Rhinau ,
le truc c'est que j'apprend doucement à me servir de l'ordi et je ne suis pas encore bien organisé mais ça va venir , avoir un genre de bibliothèque ou banque de données me manque car je dois toujours aller chercher de partout pour retrouver un article et c'est pas franchement génial .
Revenir en haut Aller en bas
RHINAUER

avatar

Messages : 161
Date d'inscription : 19/12/2014
Age : 72
Localisation : Rhinau Alsace

MessageSujet: Re: propolis et ses dérivés   Mar 23 Déc - 19:11

Se faire un fichier WORD avec les adresses internet, donc à liens direct, un autre avec les articles.
A propos, Rhinau est le nom de ma ville et j'ai demandé à ADMIN de le changer, car cela me gênait.
a +
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: propolis et ses dérivés   

Revenir en haut Aller en bas
 
propolis et ses dérivés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La propolis d'abeille
» briderie et dérivés (et cuir repoussé, peint....)
» L'interdiction de vente des produits dérivés de phoques adoptée par l'UE
» Produits dérivés du lait de jument ou d'ânesse
» Le labrador et ses dérivés...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PASSIONMIEL :: PRODUITS DE LA RUCHE et DERIVES :: PROPOLIS-
Sauter vers: